Réactions politiques au discours du Président Emmanuel Macron sur les banlieues


Le Président Emmanuel Macron, a présenté mardi 22 mai 2018 les grandes mesures pour les quartiers défavorisés. Largement inspiré du rapport de l’ancien ministre Jean-Louis Borloo.

Quelles  déceptions et le rendez-vous manqué !!!

Car nous attendons des mesures fortes accompagnées un calendrier d’actions et un plan de financement pour aider  les banlieues afin de redresser la situation catastrophique concernant la sécurité, l’emploi ainsi que la pauvreté dans les territoires cumulant des difficultés.

On observe dans ce discours un manque de moyens et d’investissement indispensable contre la misère pour notre jeunesse, les attractivités de la commune, rien sur les contrats aidés, les aides des associations caritatives ….

Entériner les points essentiels du rapport de Borloo est une erreur qui ne manquera pas d’être reçue comme l’expression d’un mépris fort pour les quartiers, leurs habitants, leurs élus.

Nous sommes inquiets et consternés sur la pauvreté du discours  exprimée par le Président Emmanuel Macron, car ce discours ne contient aucune vision stratégique ni annonce de financement pour un plan de redressement des banlieues

Si les réformes sont indispensables pour assainir le budget de notre pays et renouer avec la croissance, elles doivent rester justes et protéger nos concitoyens les plus vulnérables. (…) Les Radicaux qui espéraient des annonces en matière de justice sociale et des engagements pour faire vivre les valeurs de la République resteront vigilants. .

Nous attendons des mesures concrètes, dignes, justes pour en finir avec une élite technocratique qui ignore une partie de la réalité de la France.

Admed Laouedj

Président de la Fédération PRG 93

discourMacron22_05